Arthur Remacle

À LA RECHERCHE DE LA RECHERCHE !

Pour être innovant et créatif, un graphiste doit sans cesse se dépasser, aller chercher au fond de lui l’inspiration et se nourrir de tout ce qui l’entoure.

Nous sommes partie à la rencontre de Arthur Remacle, cet “artisan” du graphisme, qui a repoussé les limites de l’attendu pour son projet de fin d’année. 

Qui est-il, pourquoi avons nous envie de vous le présenter et comment as-t-il réussi à sortir son épingle du jeu ? Nous vous en disons plus.

Portrait de Arthur Remacle

J’apprécie les conceptions conceptuelles qui montrent différentes couches de perception. J’adore les créations inattendues et je me tiens au courant des tendances actuelles.”

Arthur est un graphiste Français, qui travaille à Amsterdam.

Issus de l’école de Maryse Eloy, se jeune graphiste a su se distingué grâce à son projet “Recettes Géometriques”. Un projet d’envergure, qu’il a présenté pour valider son diplôme (en 2011 ) et qui lui a valu une publication dans le magazine Etapes : n.197 

Sa vision singulière du monde nous a interpellée. 

A l’aube de la rédaction de notre mémoire, nous avons cherché de nouvelles manières d’appréhender le graphisme. Le travail d’Arthur en général s’axe sur des analogies, sur une recherche profonde de la représentation.

 
Nous l’avons contacté pour en savoir un peu plus et il faut bien le dire, l’échange a été à l’image de son travail : convivial, simple et efficace.

NOUS ALLONS DONC VOUS PRÉSENTER SON PROJET DE FIN D’ÉTUDE : RECETTES GÉOMÉTRIQUES

RECETTES GÉOMÉTRIQUES C’EST QUOI ?

En fait c’est le nom de son sujet de fin d’étude, vous êtes surpris et vous vous demandez à quoi cela peut correspondre ? Patience …Nous vous expliquons.

Arthur a axé son projet sur la gastronomie et le graphisme, ses 2 passions. Pour cela il a cherché des points communs, “une manière de les associer”,  les “analogies entre les deux”. 

Là, on vous voit venir… : une tomate = un rond, du poivre = des points noirs, et des haricots = des traits vert… 

Et bien non ! C’est là toute la nuance du projet. C’est en lui demandant quelles ont été les difficultés rencontrés qu’ils c’est confier : “ Heureusement que ma tutrice Anne Denastas était la pour me pousser à voir plus loin. Au départ je me suis juste contenter d’essayer de « redessiner » des aliments, mais ça n’avait peu d’intérêt. Le projet est devenu intéressant quand j’ai commencé à explorer d’autres solutions qui n’étaient pas évidentes à priori (par exemple, représenter une tomate par un picto triangulaire)”

Cette solution graphique a été traduite par la conception de six planches de comprenant entre soixantes dix et quatre-vingt dix pictogrammes. 

Difficile à imaginer…Pour aller au delà de lui même, arthur a su s’inspirer de divers artistes : Karel Martens, Vincent Perrotet, Experimental Jetset, Studio Dumbar

Voilà à quoi elles  ces planches ressemblent. Vous pouvez maintenant aller chercher la tomate, le poivre et les haricots.

Pour expliquer son travail, Arthur a choisi de l’exprimer sous forme de graphique : 

Un ingrédient 

+ une couleur spécifique par groupe d’aliment 

+ un effet graphique pour représenter le goût

= la recette finale  

C’est étonnant, efficace et beau !

VOICI QUELQUES EXEMPLES DE RECETTES

A la recherche de la recherche

Ce travail d’Arthur nous a amené à nous interroger sur notre capacité à créer et à aller au bout de notre réflexion. C’est en se surpassant, en innovant et en proposant vision innovante qu’il a réussi à transcender les attendus. Cependant, au delà de son imagination, c’est sa capacité de travail et son organisation qui lui ont permis de réussir ce défi.

La recherche est la base de notre métier de graphiste, cependant, si elle n’est pas accompagné d’un travail d’approfondissement et de perfectionnement, elle reste à son état premier, une idée.

Pour conclure ce portrait, nous avons demandé à Arthur un conseil pour réussir dans le monde du graphisme : “Je ne pense pas qu’il s’agisse d’essayer de réussir mais plutôt de suivre ses envies, développer son propre style. Savoir suivre sa propre route plutôt que de marcher dans les pas d’un style déjà établit.”

Vous pouvez retrouvez toutes ses créations sur son site internet et son Behance, en cliquant sur les deux boutons ci-dessous.

SITE OFFICIEL BEHANCE

Merci a lui d’avoir répondu si rapidement à nos questions. 

Camille Marchioro &  Claire Guesdon

Partager l’article sur :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Cet article a été écrit par :

Over the Moon.

« Si la réalité m’intéressait, j’aurais fait sociologue. »